ATHENEE ROYAL PRINCE BAUDOUIN MARCHIN Accompagnement de l’école et de l’internat centré sur la motivation scolaire.
Marchin

ATHENEE-ROYAL-ROI-BAUDOUIN

22 Feb ATHENEE ROYAL PRINCE BAUDOUIN MARCHIN Accompagnement de l’école et de l’internat centré sur la motivation scolaire.
Marchin

ACCOMPAGNEMENT DE L’ÉCOLE ET DE L’INTERNAT CENTRÉ SUR LA MOTIVATION SCOLAIRE.

Dans cette école secondaire du réseau Wallonie-Bruxelles-Enseignement, un tiers des élèves sont à l’internat. Et comme c’est le cas dans un grand nombre d’établissements scolaires, les enseignants et les éducateurs rencontrent des difficultés pour motiver certains élèves dans leurs tâches scolaires, ce qui n’est pas le cas pour toutes les activités et projets proposés aux élèves en dehors des classes. Un projet centré sur la motivation scolaire et «comment donner du sens aux apprentissages» avec une méthode et un éclairage nouveau a donc été très bien accueilli.

Par ailleurs, l’Athénée Royal Prince Baudouin est école-pilote pour l’implémentation du projet Evaluation 2ème degré lancé par la FWB. Aujourd’hui, les programmes sont conçus par degré et chaque cours est structuré en unités d’apprentissage significatives au terme desquelles les élèves sont évalués. L’évaluation régulière, progressive et continue des élèves est encodée dans des bulletins électroniques ou les compétences sont détaillées. Cela permet une meilleure communication en temps réel entre enseignants, parents et élèves.

Puisque l’évaluation est continue, la notion de période et les examens de décembre deviennent obsolètes. Le gain de temps ainsi dégagé est dédié à des activités de remédiation pour les élèves qui n’ont pas atteint les compétences attendues, de consolidation pour ceux qui les ont atteintes de manière un peu flottante et de dépassement pour les autres. Des examens externes sanctionnent la fin du degré.

L’équipe pédagogique se voit ainsi confrontée à des changements dans ses pratiques. La place de l’enseignant change, ce qui demande une plus grande responsabilisation de chacun face à l’apprentissage.

Le projet Savoir-être à l’école accompagne les équipes dans ce changement en développant un état d’esprit plus ouvert et adaptatif. Des outils ont été transmis aux enseignants et éducateurs pour mieux cibler les causes des difficultés d’apprentissage et de motivation des élèves afin de développer de nouvelles pistes d’accompagnement, de nouvelles activités de remédiation, consolidation et dépassement, mais aussi de nouveaux questionnements en termes d’approche pédagogique.

Une trentaine d’enseignants s’engagent ainsi, se forment et, au cours d’ateliers d’intégration, réfléchissent et adaptent leurs pratiques pour toujours mieux accompagner les élèves. A travers le projet, ils changent de regard sur eux et sur leurs élèves.

Tags:
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.